Gérer le confinement avec les enfants

Gérer le confinement avec les enfants : conseils de la psychologue de Glotte Home

Gérer le confinement avec les enfants, vivre une pandémie, …  la situation est inédite pour nous tous. Cela déstabilise aussi bien les enfants que les parents. De nouveaux repères sont à construire dans ce contexte car ne pas aller à l’école ou ne pas aller travailler, ne veut pas dire être en vacances… Voici quelques pistes pour gérer au mieux le confinement avec vos enfants.

Gérer le confinement avec les enfants, c’est savoir réguler son stress

 

Régulez votre propre stress pour ne pas le transmettre aux enfants ! Les enfants sont très perméables aux émotions des adultes, tâchez donc de les préserver de vos propres inquiétudes…  Bien entendu vous ne pouvez pas nier vos propres ressentis, ce ne serait d’ailleurs pas une bonne chose. En revanche, vous pouvez attendre que les enfants soient couchés ou occupés dans une pièce éloignée pour en discuter entre adultes. En outre, prévoir des activités durant vos journées est une très bonne solution pour éviter de ressasser vos inquiétudes. En effet, vous pouvez aussi prévoir des créneaux pour faire des exercices de relaxation (on trouve des vidéos en accès libre sur Youtube, l’application Petit Bambou, et d’autres probablement, ont par ailleurs ouvert un accès gratuit à certains programmes). Pour certains d’entre vous, la situation professionnelle n’est pas simple. Si cela vous parasite en journée, expliquez-le à vos enfants en leur disant qu’une situation nouvelle demande toujours un peu de temps d’organisation mais que ce sont des problèmes d’adultes et qu’avec votre patron / vos collègues / vos clients vous allez trouver une solution. L’important est de les rassurer sur le fait que vous ne inquiétez pas sur votre santé, la situation risquant en effet de soulever des angoisses autour de la vie et la mort chez certains enfants. Si en revanche vos préoccupations sont bel et bien sur cette thématique de santé et que vous ne parvenez pas à les évacuer, n’hésitez pas à faire appel à un psychiatre ou un psychologue par téléconsultation. Prendre soin de vous est important pour que vous puissiez prendre soin de vos enfants. Pour les familles dont les enfants sont inscrits chez Glotte Home et / ou Glotte-Trotters, nous proposerons à tous ceux qui en font la demande par mail, un temps d’échange par visioconférence avec notre psychologue, spécialisée en accompagnement des enfants.

 

Gérer le confinement avec les enfants, c’est en parler

 

En parler oui, mais inutile d’éviter les conversations sur le coronavirus avec vos enfants. Ils en ont tous entendu parler et ont besoin d’explications à leur portée pour comprendre la situation.

Leur demander ce qu’ils ont entendu, ce qu’ils en ont compris, ce qu’ils imaginent… il est important de savoir où se situe l’enfant par rapport aux informations qu’il possède pour lui répondre de façon adéquate. En effet, il faut éviter de le noyer sous de nouvelles informations qui ne seraient pas adaptées à son niveau et pourraient l’inquiéter davantage. De ce fait, si vous avez des enfants d’âges différents, mieux vaut avoir ce type de conversation individuellement.

Corriger les fausses informations (en ayant pris le soin de vous être renseigné au préalable). Les enfants, comme nous tous, sont exposés à la circulation de fausses informations, mais étant donné leur âge, ils ont moins de discernement que nous pour trier le vrai du faux. Nous devons donc les y aider afin de clarifier les choses et les soulager de certaines préoccupations infondées.

Ne minimisez pas les faits si, et seulement si, ils ont connaissance d’informations avérées ou s’ils vous questionnent. Oui, ce virus peut rendre très malade, et certaines personnes peuvent en mourir. Cependant, rassurez-les sur le fait que pour la plupart d’entre nous ce ne sera qu’un gros rhume / une grippe (selon les termes qu’ils connaissent). Ainsi, vous pouvez leur dire que les personnes qui en meurent sont des personnes déjà fragiles (vieilles ou qui ont déjà une autre maladie grave). Expliquez-leur que c’est pour ça que tout le monde doit rester à la maison, c’est pour être sûr de ne pas contaminer les personnes plus fragiles. Dites-leur qu’en respectant bien les mesures d’hygiène, on agit tous pour lutter contre le virus et qu’il y a plein de personnes qui travaillent pour soigner les malades.

A lire : explication du virus et de la pandémie aux enfants

les mesures d’hygiène aux enfants : comment et pourquoi les expliquer aux enfants?

 des pistes d’activités à mener à la maison avec les enfants

des activités physiques en appartement pendant le confinement

Evitez de laisser les chaines d’informations et les émissions de radio sur le sujet en continu afin de ne pas alimenter leurs inquiétudes… ni les vôtres d’ailleurs ! A minima ne les diffusez pas en leur présence, vous pourrez les consulter en replay ou en podcast lorsqu’ils seront couchés ou occupés dans une pièce éloignée.

 

Gérer le confinement avec les enfants, c’est les questionner

 

Questionnez vos enfants sur ce qu’ils pensent et ce qu’ils ressentent vis-à-vis de l’épidémie et du confinement. Il est important de leur permettre d’exprimer leurs émotions car celles-ci peuvent les ronger de l’intérieur ou se manifester sous des formes gênantes (troubles du sommeil, maux de ventre, etc). Il convient d’accueillir les émotions de l’enfant et de les valider. Leur dire de ne pas avoir peur par exemple n’a pas de sens car leur émotion est bien présente. Il faut leur dire que l’on comprend qu’ils puissent ressentir ça et les rassurer par des choses concrètes : des informations positives, des techniques de sophrologie pour évacuer les émotions négatives, le dessin, etc. Il est primordial de leur donner des outils pour gérer leurs émotions. Glotte Home publiera prochainement un article sur la gestion des émotions. Ainsi, en attendant nos pistes, vous pouvez réfléchir ensemble à des techniques pour réguler la peur, le stress, la colère, la tristesse, etc. Dans cette situation, il est important aussi de leur redonner un sentiment de contrôle. En effet, nous pouvons tous agir contre le virus, notamment en respectant les mesures d’hygiène car cela évite que l’on soit tous en malade en même temps et cela permet aux médecins de faire correctement leur travail. De plus, vous pouvez leur proposer de faire des dessins ou d’écrire des cartes (que vous posterez lorsque vous sortirez pour l’un des motifs autorisés bien entendu) pour les personnes âgées que vous connaissez. Nous invitons et encourageons les petits polyglottes de Glotte-Trotters et Glotte Home à faire des dessins et, pour les plus grands volontaires, écrire des messages aux personnes âges confinées dans les EHPAD. Les parents qui le peuvent sont invités à transmettre par mail en pièce jointe les productions des enfants. Nous vous invitons à expliquer aux enfants qu’il n’y a plus de visites. Dites-leur que cela  fera sûrement très plaisir aux aînés de recevoir ce type d’attentions. Vous pouvez bien sûr imaginer toute autre action de solidarité à effectuer en toute sécurité et qui procurera aux enfants le sentiment d’être acteurs dans la situation que nous traversons… De quoi les occuper et leur redonner le sourire !

Notre initiative à l’attention des personnes âgées dans les EHPAD : partagez l’info à vos amis et votre famille ! Glotte Home fera le relais de tous les messages et dessins transmis auprès des EHPAD de Mérignac, Bordeaux, et C.U.B.

 

Gérer le confinement avec les enfants, c’est organiser « l’école à la maison »

 

On ne peut évidemment pas demander aux parents de devenir enseignant du jour au lendemain ! D’autant plus lorsqu’il y a des enfants de différentes tranches d’âge et/ou lorsqu’on doit soi-même faire du télétravail… L’essentiel est de maintenir un cadre : les habitudes du matin (horaire de lever, petit déjeuner, passage à la salle de bain et habillage) doivent être les mêmes qu’en période scolaire, idem pour les habitudes du soir (bain, repas, horaire du coucher). Le rythme est en effet important à maintenir pour les enfants, cela leur donne des repères et permettra un retour à l’école plus aisé. Un peu de souplesse est tout de même de mise : par exemple l’horaire du lever peut être décalé si l’enfant n’est pas réveillé à l’heure habituelle, laisse-le profiter d’un temps de sommeil supplémentaire, c’est sûrement qu’il en a besoin… de plus les journées vont être longues, si elles démarrent un peu plus tard elles passeront plus vite, et cela peut vous laisser un temps à vous pour du télétravail par exemple! Il est préconisé d’ouvrir les activités de la journée avec les enfants par le repérage dans le temps : essayez de reproduire l’activité autour de la date comme ils en avaient l’habitude à l’école (selon leur niveau). Réalisez 1h30 à 2h d’activités scolaires par demi-journée pour les enfants de primaire (des supports doivent vous être fournis par les enseignants). Glotte-Trotters a transmis à tous ses « élèves » des contenus ludiques en ligne sur la plateforme pédagogique pour continuer d’apprendre l’anglais et l’espagnol à la maison. Occupez le reste du temps avec des activités que vous supervisez et des moments de jeux libres. Si vous êtes deux adultes en télétravail à la maison, relayez-vous auprès des enfants !

A venir : un article sur l’organisation des journées avec les enfants

 

Gérer le confinement avec les enfants, c’est maintenir une socialisation

 

Maintenez une forme de socialisation avec l’extérieur. L’inconvénient de l’école à la maison pour vos enfants sera l’absence des copains ! Ils vont sans doute rapidement vous demander à les retrouver. Certains enfants vont également se soucier de la santé des personnes qu’ils ne peuvent pas voir… L’utilisation des appels en visioconférence est une façon de faire face à l’isolement social, de maintenir les liens avec l’entourage habituel de l’enfant, de lui montrer que même en étant chacun chez soi on pense les uns aux autres, et de le rassurer sur le fait que les personnes qu’il connait vont bien. On peut également organiser une forme de socialisation via les réseaux sociaux ou simplement en mettant un mot dans le hall de l’immeuble ou dans la boîte-aux-lettres des voisins. Vous pouvez aussi organiser des défis à réaliser dans le jardin, au balcon, ou à la fenêtre. Par exemple, se donner rendez-vous à telle heure et avoir un déguisement différent chaque jour, chanter telle chanson tous en même temps, danser la même chorégraphie, faire un concours de dessins sur un thème commun… à vous de jouer !

 

Renforcez la socialisation intra-familiale. Être enfermés tous ensemble à la maison pour une durée indéterminée peut être source de conflit c’est vrai… mais c’est aussi une belle opportunité de profiter, d’avoir du temps pour partager de chouettes moments en famille et pour faire ce que d’ordinaire vous n’arrivez pas à caser dans vos plannings chargés !

Cuisiner de bons petits plats et transmettre ce savoir-faire à vos enfants, sélectionner les photos et réaliser un album en famille, faire un grand tri dans les vêtements et les jouets en y associant les enfants sous forme de jeux (imaginer que vous êtes dans un magasin de vêtements ou de jouets par exemple et que tout ce qui est présent dans le magasin doit être en bon état et bien rangé), faire des jeux de société tous ensemble, sortir tout le matériel de peinture, faire de la pâte-à-sel, mettre de la musique et danser, fabriquer une cabane avec ce qu’on a sous la main, créer des déguisements (et pourquoi pas organiser un défilé dans la foulée !), inventer des histoires, imaginer et mettre en scène une pièce de théâtre… laissez libre court à vos envies et votre créativité ! Rappelez-vous ce que vous aimiez faire lorsque vous étiez enfant… pensez à ce qu’avant le confinement vous auriez aimé faire avec du temps libre… mixez le tout, et c’est parti pour inventer de nouvelles activités à partager en famille ! Ce changement de rythme imposé pourrait finalement être intéressant !

N’hésitez pas à faire des photos de ces bons moments passés en famille et dites à votre enfant de montrer à sa formatrice d’anglais ou d’espagnol les photos aux prochaines séances à domicile avec Glotte Home ou dans l’école de langues Glotte-Trotters. Ces supports seront source d’apprentissages en langues étrangères et vos enfants auront plaisir à parler de ses moments plus tard dans un contexte différent !

 

Pour nous contacter : direction@glotte-trotters.fr ou 07 86 45 85 03

Pas de commentaires

Sorry, the comment form is closed at this time.