Organiser l’école à la maison

Organiser l’école à la maison …et plus largement les journées de confinement avec les enfants !

Organiser l’école à la maison … C’est la consigne donnée à tous les enseignants et les parents depuis que toutes les écoles du pays sont fermées. Néanmoins, le Ministre de l’Education nationale et de la Jeunesse ne cesse de le répéter : ce ne sont pas des vacances. La continuité pédagogique doit être assurée. Pour ce faire les enseignants doivent fournir des supports de cours et d’exercices. Mais vous, parents, êtes également fortement sollicités. En effet, même si les supports sont fournis, charge à vous de dispenser ces enseignements pour les plus jeunes et de veiller à la mise au travail autonome des plus grands. A vous aussi d’assurer le bon déroulement des journées complètes à la maison, se succédant les unes aux autres. Et, pour plusieurs d’entre vous, de concilier le tout avec l’aménagement de votre propre télétravail. Pas évident. Glotte Home vous soutient dans votre rôle de parents et vous propose les conseils de sa psychologue, spécialisée en enfance et adolescence, pour l’organisation des journées avec vos enfants en cette période de confinement.

Organiser l’école à la maison : ne pas se mettre trop la pression en tant que parents

 

Si vous ne savez pas comment vous y prendre, pas de panique. C’est normal d’avoir besoin d’un temps pour prendre vos marques dans cette nouvelle organisation et dans votre nouvelle fonction de parent-enseignant ! Dites-vous que les enseignants seraient eux aussi bien en peine s’ils devaient prendre votre relève dans le poste que vous occupez… Alors faites de votre mieux pour assurer la continuité pédagogique bien sûr, mais ne vous mettez pas trop la pression. Cela risquerait de générer des tensions au sein de votre famille et donc d’être contre-productif.

 

Organiser l’école à la maison : donner des repères aux enfants

 

Le plus important est de garder un rythme structurant les journées. En effet, l’absence de repères temporels et d’activités organisées peut être facteur d’angoisse pour les enfants. De plus, maintenir un rythme facilitera leur retour à l’école. Il est donc conseillé de conserver les routines du matin et du soir (horaires de lever et de coucher, passages à la salle de bain, habillage, mise en pyjama, repas…). Etant donné la situation vous pouvez tout de même accorder un peu de souplesse, notamment sur l’horaire du lever… tant que cela ne tombe pas dans l’excès des grasses matinées quotidiennes !

Par ailleurs, il est bénéfique d’aménager un espace de travail distinct de l’espace de jeux. Si cela n’est pas possible, vous pouvez établir cette distinction en utilisant une nappe différente sur la table selon qu’il s’agit d’un temps scolaire ou non (ou nappe versus pas de nappe !), ou encore en affichant une illustration désignant qu’il s’agit d’un temps de travail (illustration que vous pouvez réaliser avec vos enfants au préalable). Idéalement l’espace de travail est mis en place dans un endroit calme, pour que l’enfant ne soit pas perturbé par une agitation environnante.

Si vous avez plusieurs enfants d’âge scolaire, essayez de les faire travailler en même temps pour créer une dynamique studieuse et que l’un ne soit pas envieux de l’autre qui joue, ce qui risquerait de le distraire. Mener des activités scolaires différentes de façon parallèle peut vous sembler impossible, mais dites-vous qu’en classe votre enfant n’a pas un enseignant pour lui tout seul. Il est capable de réaliser certaines activités en autonomie après explication des consignes. Si toutefois cela est trop difficile, vous pouvez établir un roulement (en évitant si possible que les enfants soient dans le même pièce). N’hésitez pas à tester différentes méthodes et à suivre celle qui fonctionne le mieux pour votre famille. L’essentiel est que vous vous sentiez bien dans votre organisation !

Afin de préserver le repérage dans le temps des enfants, démarrer les activités de la journée par l’actualisation de la date est vivement recommandé. Renseignez-vous auprès des enseignants, ou directement auprès de vos enfants, sur leurs habitudes en classe à cet égard. Les plus jeunes utilisent certainement des supports imagés tandis que les plus grands écrivent la date complète sur leur cahier. Les collégiens et lycéens se contentent probablement quant à eux de l’écriture en chiffres.

De la même façon, afin de leur fournir des repères quant au déroulement de la journée, il est opportun d’établir un emploi du temps. Il s’agit de définir les grandes lignes de la journée, pas nécessairement d’y inscrire les horaires précis et le détail des activités… car ensuite il faut pouvoir s’y tenir, ce qui n’est pas chose aisée ! En particulier pour les parents qui télétravaillent et doivent composer avec les exigences de leur employeur, leurs collègues et/ou leurs clients.

 

Organiser l’école à la maison : faire coïncider les activités aux capacités de concentration des enfants

 

Privilégiez les exercices scolaires portant sur les matières fondamentales (français et mathématiques) le matin. L’après-midi pourra être dédié aux matières dites secondaires : sciences, histoire-géographie, anglais, arts plastiques, musique… sous forme plus ludique, par des réalisations d’expériences, par le visionnage de documentaires, par des activités créatives et des jeux. Par ailleurs, n’oubliez pas de laisser des temps de jeux libre ! Les enfants en ont aussi à l’école avec les récréations.

Les sessions de travail par matière doivent être de 30 minutes pour les 6-9 ans, et 45 minutes pour les plus de 9 ans. Entre chaque session accordez quelques minutes de pause (sans écran) à votre enfant afin de lui permettre de se dégourdir pour mieux se remobiliser. Cela correspond à ce qui est mis en œuvre à l’école, en accord avec les capacités de concentration des enfants.

Enfin, soyons lucides, vous ne pourrez pas faire autant de temps d’enseignement qu’à l’école. Fixez-vous des objectifs plus modestes. Pour les élèves d’élémentaire misez sur un minimum d’1h30 à 2h de travail scolaire par jour, ainsi qu’un temps de lecture quotidien. Un collégien devrait quant à lui effectuer plus ou moins 4h de tâches scolaires par jour, et un lycéen davantage (les lycéens étant normalement plus autonomes pour travailler à partir de ce qui leur est envoyé par leurs enseignants ou de ce qui est à disposition sur les Espaces Numériques de Travail).

 

Organiser l’école à la maison : utiliser les ressources fournies par les enseignants et celles mises à disposition sur le net

 

Bien entendu, il convient en premier lieu de suivre ce que vous fournit l’enseignant de votre enfant. De façon complémentaire, si cela vous semble pertinent, vous pouvez avoir recours à différentes ressources pédagogiques en ligne avec accès gratuit durant le confinement. En voici un petit recensement :

  • Le dispositif « ma classe à la maison » du CNED (si l’établissement de votre enfant a choisi de l’utiliser, un code d’accès vous sera remis par le directeur d’établissement ou l’enseignant).
  • Si les manuels de votre enfant sont restés à l’école, sachez que les éditeurs de l’Education nationale ont mis en ligne gratuitement les manuels scolaires de tous les niveaux.
  • Le Petit Quotidien propose du lundi au vendredi, dès 08h00, en accès gratuit, un « podcast » sous la forme de 5 questions quiz Les Incollables (histoire, géographie, français, sciences, maths) et d’éléments d’explications pour apprendre en s’amusant pour les élèves du CP au CM1. Ces journaux version pdf sont également en accès gratuit.
  • Mon Quotidien propose en accès gratuit la version pdf du journal et chaque semaine, une nouvelle page culture/test dans laquelle un lecteur parle aux abonnés de son classique préféré (l’ouvrage et son auteur font l’objet d’une présentation).
  • L’ACTU propose en accès gratuit la version pdf du journal pour les élèves de la 5e à la terminale, et des pages de ressources « éducatives » mettant en avant une série, un film, un livre ayant pour intrigue principale un éclairage historique, littéraire ou scientifique.
  • Et pour motiver les collégiens et lycéens pourquoi ne pas essayer Studytracks, le site qui proposent des cours en musique ?

 

Organiser l’école à la maison : aborder les matières secondaires avec des ressources ludiques

Pour aborder les sciences de façon dynamique, pourquoi ne pas réaliser de petites expériences avec vos enfants ? Vous trouverez des tas d’idées sur Youtube. Les chaînes « C’est pas sorcier »  et « La chaîne des cobayes » peuvent elles aussi être intéressantes.

Ce temps de confinement est également l’occasion de faire des activités manuelles avec vos enfants… faites le plein d’idées créatives avec le compte Instagram @coronaminus_kid et sur Pinterest  !

Vous pourrez, en outre, profiter des accès gratuits au site de l’Opéra de Paris  (un spectacle à visionner par semaine), à Arte Concerts , et à différents musées… de quoi offrir à vos enfants un moment de culture artistique !

Et sur La Quinte juste, pour les 3 à 11 ans, en route pour un apprentissage musical !

 

Pour les langues, Glotte Home et Glotte-Trotters mettent à la disposition de leurs jeunes apprenants des ressources en ligne sur la plateforme pédagogique. Ces ressources sont ouvertes également à toutes les écoles  dans lesquelles Glotte-Trotters dispense tout au long de l’année scolaire des enseignements en anglais et en espagnol. Vous n’avez pas reçu votre identifiant et mot de passe ? Ecrivez à direction@glotte-trotters.fr   Pensez à indiquer le groupe de votre enfant et / ou son école et sa classe ! C’est indispensable.

 

Organiser l’école à la maison : prévoir des activités autres que scolaires

 

Les livres et les jeux de société seront vos alliés ! Ils permettent de réaliser des temps calmes ou de passer d’agréables moments en famille, tout en mobilisant diverses compétences sans même que l’on s’en rende compte… parfait donc !

Par ailleurs, n’hésitez pas à faire participer vos enfants aux tâches de la vie quotidienne. Non, il ne s’agit de les exploiter mais bel et bien de leur permettre de développer leur autonomie ! On ne leur en donne parfois pas assez l’occasion par manque de temps… Dans la situation actuelle, aucun obstacle ! En outre cela peut faire du lien entre les apprentissages et la vie pratique (compter les couverts lorsqu’on met la table, mesurer les quantités ou observer les étapes de transformation de l’eau lorsqu’on cuisine, pour les plus jeunes renforcer la notion d’appariement lorsqu’on fait des paires de chaussettes en rangeant le linge, etc !). Un conseil pour que vos enfants adhèrent pleinement : rendez les tâches attractives en créant un jeu ou en y associant de la musique par exemple ! Enfin, vous pouvez profiter de l’occasion pour expliquer à vos enfants que pour qu’une famille fonctionne bien il faut que tout le monde participe, et qu’aujourd’hui chaque foyer a particulièrement besoin d’être soudé.

Surtout prévoyez des temps d’activités physiques ! Les enfants ont besoin de bouger ! Si vous avez un jardin ou une cour d’immeuble c’est parfait, laissez-les aller jouer dehors (pas avec les voisins bien sûr !). Si vous n’avez pas cette possibilité, vous êtes autorisés à effectuer une promenade une fois par jour d’une heure maximum dans un périmètre d’un kilomètre autour de chez vous… prenez vos précautions (attestation signée, cartes d’identité, lavage de mains avant et après, pas de contact avec d’autres passants…) mais saisissez-vous de cette possibilité ! En complément vous pouvez effectuer des exercices sportifs en intérieur, il existe de nombreuses vidéos adaptées aux enfants disponibles Youtube  Mettre en place un défi sportif en famille sera sûrement déclencheur de sacrés fous rires et de beaux moments de complicité !

En fin de journée, allongez la durée du bain si vos enfants apprécient ce moment. C’est un bon moyen pour eux de se détendre… et pourquoi ne pas faire un petit temps de relaxation avec eux après ?

 

Voir article : Comment réaliser des activités physiques avec les enfants pendant le confinement ?

 

Organiser l’école à la maison : équilibrer le temps d’écrans

 

Ne nous leurrons pas, confinement risque de rimer avec écrans… en effet beaucoup de ressources éducatives et pédagogiques sont disponibles numériquement seulement. En cette période particulière autorisez-vous à lâcher un peu de lest concernant l’utilisation des écrans par les enfants… tout en veillant à l’usage qui en est fait bien sûr ! Ils doivent en effet être dédiés aux contenus pédagogiques (et être interactifs si possible). Si vous profitez de ce temps pour télétravailler ou vous occuper de vos autres enfants, par la suite discutez avec eux de ce qu’ils ont vu et de ce qu’ils ont appris. Par ailleurs, les écrans peuvent être utilisés pour maintenir les liens sociaux, en particulier avec les appels visio. Cela contribue à rassurer les enfants sur la santé de leurs proches, ce qui est important. L’essentiel est d’équilibrer la balance avec des temps d’activités sans écran !

Organiser l’école à la maison : se dégager du temps pour télétravailler

 

Avec tout ça, pas évident de gérer sa propre activité professionnelle !

Si vous êtes deux adultes à la maison, relayez-vous auprès des enfants… en fonction des matières, par demi-journée, un jour sur deux, ou une semaine sur deux, à vous de voir ! Les collégiens et lycéens peuvent également encadrer les plus jeunes pour leur faire réciter des leçons ou corriger des exercices simples par exemple, ou encore pour la réalisation d’activités éducatives ludiques. Cela doit être décidé d’un commun accord, ne forcez pas les adolescents à s’occuper de leurs frères et sœurs plus jeunes. Cela risquerait d’être source de conflits et en ce moment autant éviter d’ajouter de l’électricité dans l’air !

Définissez des créneaux pour télétravailler et indiquez à vos enfants que vous ne pouvez pas être disponibles pour eux à ces moments-là car vous aussi vous avez du travail à faire à la maison. En revanche n’oubliez pas de prévoir et de leur communiquer ce qu’ils vont faire pendant ce temps !

 

Organiser l’école à la maison : et surtout, échanger entre parents !

 

Ne restez pas seuls face à cette situation inédite, discutez-en avec votre entourage et en particulier avec d’autres parents. Premièrement parce que cela vous permettra de décharger vos interrogations, vos inquiétudes ou vos agacements en dehors de votre famille, ce qui n’est pas plus mal pour préserver une ambiance saine à la maison… Et deuxièmement parce que vous pourrez échanger vos astuces ! Chacun a du expérimenter des organisations et des activités différentes, les partager permettra de constituer une précieuse boîte-à-idées dans laquelle piocher au fil des journées confinées !

Dans cette optique, Glotte Home vous invite à échanger sur votre expérience du confinement et à échanger vos idées de Supers-Parents sur sa page Facebook :

Ensemble, développons le partage de ressources au-delà des cercles familiaux et amicaux !

Pas de commentaires

Sorry, the comment form is closed at this time.